Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 16 avril 2021 - 09:02  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Pubs pour matériels
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Baby Jo In 'Going Home'
(Article écrit par Seb et extrait de Joystick - octobre 1991)


Serrez votre couche-culotte, accrochez bien votre tétine car Baby Jo, le bébé perdu de Loriciel, va vous en faire voir de toutes les couleurs !

Baby Jo

Décidément, papa et maman sont des personnes charmantes. Quelle délicieuse idée de partir à la campagne un dimanche, loin des tracas et de la pollution qui infeste toutes ces gigantesques cités modernes... Évidemment, tout irait beaucoup mieux si l'une de ces délicieuses personnes avait songé, ne serait-ce qu'une microseconde, à ramener l'adorable bambin qu'est Baby Jo. Bon c'est vrai, tout le monde ne peut pas avoir le Q.I. d'Einstein. La question qui demeure alors en suspends est : faut-il avoir le Q.I. si développé pour ne pas oublier son gamin sur la route ? Admettez que ça expliquerait bien des choses.

Passons et revenons plutôt à notre Baby Jo préféré. Baby Jo étant un gamin bourré de ressources, il décide comme un grand de partir retrouver sa maman. Sur le chemin du retour, notre tendre nourrisson pourra ramasser des objets qui feront sa plus grande joie : gâteaux, fruits, glaces, sucettes... Mais attention, on est un vrai bébé ou on ne l'est pas. On ne peut échapper aux petites tracasseries naturelles qui succèdent tout bon repas, si vous voyez ce que je veux dire ? De ce fait, il faudra songer à changer de couche-culotte de temps en temps pour ne pas trop se ralentir, l'excès de poids étant aussi désagréable que gênant. Encore heureux que Baby Jo soit capable de se changer seul ! On rêve d'enfants pareils.

Baby Jo

Les bonbons c'est bon mais ça ne suffit pas pour se nourrir. Pour ne pas mourir de faim, il faudra mettre la main sur des biberons que le mioche engloutira sous vos yeux. La pause biberon se terminant sur un mignon petit rot de bébé. Si je m'arrêtais là, vous pourriez croire que ce n'est qu'une histoire de nourriture, ce qui serait une grave erreur ! En effet, il existe plein d'autres objets, jugez plutôt : des cadeaux explosifs qui vous balancent des fers à repasser en pleine tronche (tordant !), des couches magiques de sept-lieues, des capes de protection ou encore des ballons gonflés à l'hélium qui vous emmèneront vers les cieux. Bref, vous m'avez compris, ce n'est pas la diversité qui fait défaut.

Pardon ? Vous dites ? Tout cela vous semble bien niais et la baston dans tout ça ? Mine de rien, il faut bien se le dire, Baby Jo à une âme de tueur psychopathe ! Ça vous étonne, hein, avouez ! Armé de hochets de lancer, ramassés çà et là sur la route, il se débarrassera de ses nombreux ennemis : vers, araignées, guêpes, chiens... Bien sûr, il faudra s'acharner sur certains d'entre eux, c'est classique, la vermine est coriace. Il a y aussi des tondeuses à gazon et des voitures dont les grands yeux doux cachent en fait des monstres de cruauté. Vous imaginerez sans peine le cauchemar que vit ce délicat poupon. Heureusement que Jock The Duck, dit le canard pour les anglophobes, sort parfois pour glisser à l'oreille du gosse des renseignements utiles pour sa survie. Enfin, si vous ne voulez pas que Baby Jo survive, vous pouvez toujours faire la sourde oreille, moi je disais ça pour vous aider.

Baby Jo

Une fois les mares de lave esquivées, les rondins de bois évités et les feux de camps sautés, notre sacré gamin aura tout le loisir d'explorer mille et un endroits. Il ne faut rien négliger car le pays regorge de salles secrètes et les salles secrètes regorgent de secrets. Une fouille méticuleuse sera nécessaire pour ne pas passer à côté d'objets qui faciliteront la progression de bébé. Vous n'avez pas fini de chercher ! D'autant plus que les chemins, même s'ils mènent tous à la maison, sont multiples !

Voilà un vrai bébé, il pleure, il rit, il veut son biberon... C'est bien fait et surtout c'est amusant ! On plongerait bien Baby Jo quinze fois dans la lave rien que pour l'entendre hurler et le voir décoller. Comment ça je suis un vrai sadique ? L'animation est correcte bien qu'un peu saccadée et l'ensemble du jeu est assez lent : on ne voit jamais Baby Jo dans de folles courses (c'est un bébé après tout). La musique qui accompagne chaque niveau est gaie, un peu comme Baby Jo lorsqu'il vient d'ingurgiter son biberon, et colle parfaitement au jeu.

Baby Jo

Malgré le faible nombre de niveaux, quatre au total, on ne cesse de faire de nouvelles découvertes tant ces quatre étapes sont riches et originales. Baby Jo est jeu de plates-formes classique, difficile, avec une certaine monotonie dans les décors, mais qui est bien amusant.

Nom : Baby Jo In 'Going Home'.
Éditeur : Loriciel.
Genre : jeu de plates-formes.
Date : 1991.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 6,5/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]