Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 18 novembre 2017 - 00:03  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'Aquaventura
(Article écrit par Thomas Alexandre et extrait de Tilt - juillet 1992)


Quatre ans que nous l'attendions et soudain... alors que l'on n'y croyait plus, le tant espéré Aquaventura nous arrive enfin sur Amiga. Le résultat est un petit chef-d'oeuvre mêlant action et stratégie qui va vous entraîner dans les abysses sous-marins pour casser de l'alien.

Aquaventura

Un monde sous-marin

Un holocauste nucléaire a ravagé la Terre. Les seuls rescapés sont des scientifiques qui travaillaient dans huit colonies sous-marines au moment de l'apocalypse. La survie s'organise tant bien que mal, jusqu'au jour où les Spurciens, des extra-terrestres barbares, pointent leurs canons à protons sous les flots. Obligé de partir avec les derniers Terriens à bord d'un croiseur spatial, vous vous apercevez qu'un appareil nécessaire à votre fuite a été oublié sous la mer. Alors que vous, Josh Aldrin, partez le récupérer à bord d'un vaisseau amphibie, les Spurciens désintègrent vos compagnons. Horrifié mais stoïque, vous n'avez plus qu'une idée en tête : venger votre race en détruisant les huit bases des envahisseurs.

Aquaventura

A l'attaque

Après une présentation éblouissante, qui montre votre décollage et l'explosion du croiseur, vous atteignez la première cité. Votre manette en main, vous allez d'abord devoir détruire des générateurs et tous leurs aliens. C'est seulement après avoir fait place nette que vous pourrez pulvériser un panneau solaire, des champs de force et, enfin, la pyramide pour réveiller le gardien.

Aquaventura

Vous devrez faire mordre le sable à cette sorte de gros scorpion pour passer au tableau suivant. Le tout se déroule dans un décor mélangeant 3D et sprites, qui n'est pas sans rappeler Interphase. Votre appareil dispose d'un scanner qui vous permet de localiser les pièces ennemies, d'un canon et de quatre missiles air-air (ou plutôt eau-eau). Dix vitesses de croisière, du très lent au très rapide, vous sont proposées. Sachez que l'eau contaminée, vos déplacements et vos tirs font baisser votre énergie. Il s'agit d'assurer vos cibles.

Passé ce premier cap, il vous faut rejoindre la base suivante en utilisant un aquatunnel. Vous aurez alors droit à une superbe séquence d'arcade en 3D, au cours de laquelle des vaisseaux ennemis viendront vous barrer le chemin. Ces tableaux sont tels que l'on se croit véritablement dans le tunnel. Dès que vous aurez détruit une colonie adverse, vous bénéficierez d'une arme supplémentaire plus puissante, bien utile pour les futures hostilités. Il est dommage qu'une option de sauvegarde n'ait pas été prévue.

Aquaventura

Bilan

Les graphismes sont très beaux et vous plongent tout de suite dans le bain. La présentation et la scène de votre échec sont magnifiques. Quant à l'utilisation de la 3D et des sprites avec une vue subjective, elle est excellente. Les animations sont fluides et sans reproche. On peut cependant regretter que les mouvements de votre vaisseau se bornent à virer, monter et descendre. L'ambiance sonore est une réussite, digne d'un shoot'em up.

Aquaventura

Au final, Aquaventura est un excellent jeu d'action-stratégie qui, même si les missions se répètent, reste très convaincant. Amateurs du genre, à vos manches à balai !

Un autre avis

Lorsque j'ai vu Aquaventura, j'ai tout de suite été enthousiasmé par la beauté des graphismes (il est vrai que la présentation est exceptionnelle) et par les musiques et sons complètement délirants. Je reconnais que l'ergonomie est parfaite et que les missions sont très prenantes, mais j'ai peur que l'aventure devienne lassante, car le but reste toujours le même : éliminer les affreux aliens, faire exploser les générateurs et écraser le gardien de fin de niveau (qui reste le même à la fin de la troisième base). La difficulté va croissante, ce qui accentue l'intérêt du jeu. Les programmeurs auraient tout de même gagné à varier un peu plus les combats. Les aliens pullulent et sont sans pitié mais ils n'ont pas vraiment de tactique lors de leurs assauts. Une très bonne réalisation légèrement ternie par ce côté un peu répétitif. En tout cas, c'est un jeu remarquable [Rebs].

Nom : Aquaventura.
Éditeur : Psygnosis.
Genre : jeu de tir.
Date : 1992.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 7,5/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]