Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 26 septembre 2017 - 23:39  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : Amiga Expo 95
(Article écrit par Éric Laffont et extrait d'Amiga News - février 1996)


Cela faisait un petit moment qu'une rencontre de fanas d'Amiga n'avait eu lieu sur le territoire français. Il fallait donc remédier à cela et les organisateurs (Cuda Informatique) ont fait le nécessaire. L'organisation du salon s'est très bien passée en général. On peut regretter le retard du premier jour avec, pour résultat, l'attente du public, frustré devant les portes pendant trois quarts d'heure avant de rentrer, dû uniquement à un stand non prêt ! Enfin, mis à part cela, ce premier salon français de l'ère Amiga Technologies s'est avéré de bonne qualité avec de bonnes affaires à saisir, bien meilleur que celui de Cologne aux dires de ceux qui ont vu les deux. Certes, le nombre d'exposants n'était pas le même, mais la qualité y était. Saluons surtout tous les exposants qui ont fait l'effort de se déplacer malgré les grèves catastrophiques.

Allons maintenant faire un tour dans ce salon.

Amiga Expo 95

Amiga Technologies

Gilles Bourdin, actuellement directeur des relations publiques d'Amiga Technologies, était présent et représentait AT sur le stand d'Innelec. Il nous avait fait la bonne surprise de nous présenter en première mondiale, le premier Amiga 4000T 68060 et TVPaint 3.6. Il faut saluer l'effort de Gilles car, au même moment, se tenait à Toronto (Canada) un autre grand salon informatique (World Of Amiga 95), et c'est tout à l'honneur d'AT, d'avoir été présent en France avec ce nouvel Amiga 4000 qui est intéressant sous beaucoup d'aspects.

Tout d'abord, le 4000/060 est au point de vue de la carte mère l'équivalent de son petit frère le 68040. Le changement s'effectue au niveau de la carte fille à base de 68060. Tout le monde avait reproché à Commodore d'avoir construit ses cartes filles pour Amiga 4000 sans la possibilité de les étendre en mémoire et de vraiment bénéficier de l'apport maximum de vitesse. AT nous propose une carte fille à base de 68060 tournant à 50 MHz (comme le DraCo) et... possédant des supports SIMM permettant l'installation de 128 Mo de mémoire directement sur la carte. On peut envisager l'amélioration par un facteur de 4 à 5 par rapport aux transferts mémoire sur carte mère, ce qui est loin d'être négligeable.

Amiga Expo 95

Cette carte prototype était aussi équipée d'un connecteur SCSI-2 mais ceci disparaîtra pour les cartes fabriquées en série car le 4000 possède déjà ce type de connecteur sur la carte mère. Côté performances, TVPaint 3.59 tournait avec une CyberVision et donnait des résultats intéressants pour les transferts mémoire mais aussi décevants sur d'autres points. J'en imputerai la faute plus à TVPaint qu'à la machine proprement dite. Quoi qu'il en soit, le nouveau TVPaint est toujours aussi impressionnant de facilité d'utilisation. On espère tester cette nouvelle version bientôt dans Amiga News.

Pour continuer sur le stand Innelec, on trouvait des démos tournantes sur des 1200 soit avec le paquetage de logiciels, soit une démo présentant la gamme Amiga sous Scala avec une musique répétitive et catastrophique et un défilement de base sans aucune imagination. Un PC fait aussi bien ! On pouvait aussi acheter des T-shirt AT, des sacoches et des vieux jeux. En fait, une présentation à la Commodore.

Scheepers Entreprise

Un nouveau venu dans l'univers Amiga en France. Cette société présentait des produits développés sous une forme assez simple encore mais qui pour certains sont assez intéressants. Un programme de synthèse vocale en français est en préparation, mais un logiciel Sounds Modulator qui travaille et mixe les sons directement sur le disque dur nous a déçu.

Amiga Expo 95

Cuda Informatique

L'organisateur du salon s'était offert le plus grand et le mieux placé des stands, ce qui est de bonne guerre. Il faut dire que de bonnes affaires pouvaient se faire ici. Le stand était orienté communication et Internet. Cuda proposait un modem V32 (14,4 kbps) pour le prix de 590 FF et son grand frère le V34 (28,8 kbps) à 1290 FF. Pour ceux qui recherchaient un modem, c'était à ne pas manquer.

De plus, Cuda et Adept Développement ont proposé pour 190 FF leur paquetage de connexion Internet (voir test de ce paquetage, dans ce numéro, ainsi que de son concurrent @Net). Constitué de logiciels du domaine public et d'un script d'installation, il permet désormais de "surfer sur le Net" avec son Amiga. On trouvait aussi des CD Aminet à 25 FF ! C'était une bonne idée commerciale de la part de Cuda d'avoir son paquetage Internet prêt pour ce salon, même si nous avons trouvé quelques petits problèmes résultant sans doute d'un manque de bêta-tests. Mais, un mois après le salon, les mots de passe pour le mois d'abonnement gratuit annoncé n'étaient toujours pas validés sur Planet.net.

Village Tronic

Venus directement d'Allemagne, Village Tronic a présenté le seul Macintosh du salon. Un Mac ici ?! En fait, Village Tronic montrait l'adaptation de la carte graphique Picasso bien connue des Amiga, sur le Power Mac. Le plus intéressant était d'apprendre qu'une nouvelle Picasso allait voir le jour sur Amiga et, ce, avec de nombreuses amélliorations : la Picasso IV. La nouvelle Picasso sera tout d'abord en bus Zorro III et possèdera des circuits plus rapides mais pas de Blitter annoncé.

Cependant, la mémoire de la carte sera de 4 Mo extensibles à 8 Mo, pour permettre le triple tampon mémoire, ce qui pallierait au manque de Blitter. Elle tournera en 6 bits en interne et sa fréquence sera de 130 MHz, ce qui lui permettra d'afficher 1280x1024 en 24 bits avec des fréquences non entrelacées. C'est tout ce que j'ai pu tirer des représentants de Village Tronic concernant la Picasso. Était aussi présenté le logiciel "Main Actor Broadcast" qui, à ce jour, reste le seul à lire sur Amiga tous les formats d'animation AVI et Quicktime, sans parler de tous les autres. Ce logiciel est surtout destiné à la conversion des animations plutôt qu'à leur exécution, car il reste assez lent dans ses conversions. Côté communications, Village Tronic présentait la version 4.2 d'AmiTCP/IP qu'il diffuse en exclusivité. Hélas, tout est en allemand pour le moment.

DeltaGraph'X

Ici se trouvaient les DraCo du salon. On pouvait donc apprécier les prouesses de cette machine en production d'images de synthèse et en manipulation vidéo. DeltaGraph'X proposait aussi des tours et des mini-tours "découpés" pour accueillir des 1200 pour ceux que cela intéressait. J'ai trouvé que l'intégration de ces machines dans ces boîtes laissait parfois à désirer en matière de finition. Nous espérons en faire un test bientôt.

Amiga Expo 95

Turtle Bay Direct

Visiblement, le stand où tout était à vendre (sauf le patron, évidemment). Les stocks d'Amiga 1200 (Commodore) à 2000 FF sont partis immédiatement. Turtle Bay a baissé le prix des Amiga Magic Pack de AT à 2850 FF, ce qui était vraiment une bonne affaire. De nombreuses autres affaires sur ce stand : des lecteurs de CD, des imprimantes, des périphériques pour A500 et 1200... et des mini-tours pour 1200 qui me semblaient mieux faits que ceux de DeltaGraph'X. La flambée des prix ressemblait à ceci : lecteur de CD 2x interne 390 FF, lecteur de CD externe transformable en baladeur à 690 FF en SCSI et la CD32 à 890 FF, intéressante si l'on regardait plus loin l'adaptateur SX32 qui la transforme en 1200. Le stand de Turtle Bay était lui aussi débordé.

Amiga Expo 95

M-Tec

Nouveau propriétaire de la marque GVP, il y avait de nombreuses affaires sur le stand M-Tec. En effet, les barrettes mémoire étaient à des prix sans comparaison : un exemple, la SIMM 32 bits en 16 Mo à 2200 FF. On trouvait aussi des cartes accélératrices 68030 et 68060 pour 5000 FF. En fait, il fallait venir à cette expo avec son carnet de chèques, on n'était pas déçu, ou plutôt on l'était si, comme moi, on l'avait oublié !

Phoenix DP

Ici, la majorité des CD pour Amiga s'y trouvait, ainsi que le seul point du salon où l'on pouvait se connecter et naviguer sur Internet et, ce, grâce au script de @Net qui hélas n'était pas disponible à la vente ici. En fait, le paquetage @Net possède pratiquement les mêmes DP que celui de Cuda mais la version CD propose tous les outils supplémentaires pour communiquer. Comme vous verrez dans notre test, son installation est plus simple et le choix du site Grolier (site Aminet) est intéressant pour les amigaïstes.

Serele

Connu pour son SAV et ses pièces détachées pour l'Amiga, on trouvait les ROM 3.1, une interface clavier 4000 pour 1200, des extensions Zorro II pour 1200, bref, c'était le coin du bidouilleur. La carte Zorro III pour 1200 est annoncée, mais en vue de l'obligation d'employer certains circuits d'AT (si l'on veut vraiment faire une Z3), son retard peut s'expliquer.

Amiga News

Pratiquement tout le monde était là, Nicole, Bruce, Michel, Kamel et moi-même. Michel Castel avait déplacé sa gigantesque tour refroidie par d'énormes ventilateurs, tous les emplacements de disques durs et unités SCSI et IDE remplies, deux lecteurs CD 4x dont un qui grave... bref une construction Michel. Nicole travaillait sur le 4000 standard mais qui en son ventre enfermait la carte CyberStorm 68060, qui fait de l'utilisation de Pro Page un réel plaisir. On avait aussi emmené le nouveau SyQuest EZ 135. ainsi que quelques Amiga News qui sont vite partis.

La conférence du salon

Le dimanche au beau milieu de l'après-midi, sur le stand Cuda était organisée une séance de questions-réponses entre le public et Amiga Technologies représenté par Gilles Bourdin. Se trouvait aussi présent M. Denis Thebaud d'Innelec et votre serviteur qui essayait d'animer le tout. De nombreuses questions pertinentes ont été posées à Gilles Bourdin. Du genre de l'avenir de l'Amiga, du Power Amiga, des lecteurs haute densité, du prix de l'Amiga en France... Je dois avouer que Gilles Bourdin fait son travail de relations publiques à AT parfaitement, il a su répondre sans faille aux questions, qu'elles soient techniques ou pas. M. Thebaud a dû justifier les prix des Amiga en France et des marges revendeurs ainsi que les conditions d'achat. Bien entendu, il s'agissait de questions posées par des revendeurs. Je ne sais pas si les réponses les ont satisfaits mais en tout cas, Innelec s'est expliqué avec le soutien de Gilles Bourdin.

Côté nouvelles, on a maintenant la confirmation du nouveau A1200+, l'A1300. Il possèdera certainement un 68030, plus de mémoire vive en standard et extensible, un port IDE externe, le tout dans le même clavier que l'A1200. Il devrait être disponible en mars-avril. Côté Power Amiga, les cartes de Phase 5 pour le développement de l'OS sont déjà chez des développeurs choisis et la disponibilité pour nos anciennes machines se fera à partir de la rentrée 1996. Les Power Amiga devraient, eux, sortir début 1997 avec une norme Amiga prise en partie à la norme PREP, CHRP et bénéficiant des puces spécifiques Amiga. Les Amiga 4000 sont livrés avec un lecteur double densité 720/880 ko et non HD (1,44/1,76 Mo) car l'indisponibilité des lecteurs en est la cause principale. De plus, AT envisage dans les nouveaux jeux de composants (peut-être pour le 1300), d'étendre la capacité de ce dernier pour lui permettre d'utiliser directement les lecteurs haute densité PC dans l'Amiga. Bonne idée.

Côté développeurs, AT propose à tout développeur Commodore de se faire connaître et de devenir développeur AT moyennant une petite cotisation. La même chose est proposée à toute personne jugée compétente pour devenir développeur AT.

Côté associations

On ne peut pas oublier le stand de BUGSS situé juste à côté de nous qui, de par la compétence, la création et l'enthousiasme de ses membres en ont fait un des plus vivants du salon. Tout ou presque fonctionne avec du DP et vous pouvez repartir avec le DP que vous recherchez depuis des lustres car on le trouvait pour vous. On vous expliquait tout ce que vous vouliez savoir. En fait, ce sont des fans d'Amiga.

Le BBS Ramses était aussi présent et l'on pourrait dire pratiquement la même chose pour eux.

Rapidement

Il y avait d'autres exposants dans ce salon et je leur demande de m'excuser si j'en ai oublié certains. En tout cas, on voyait aussi sur le stand de VEM une version de PageStream 3.0 à 1490 FF en CD. Il y avait aussi FDS qui proposait des Amiga 1200 et surtout des CD en quantité. On retrouvait ADFI et ses incontournables logiciels fait maison sans oublier le très bon Devpac 3.5 qu'ils importent. Les journaux RAM et Dream étaient aussi présents ainsi que Final DP et les deux exposants anglais qui proposaient des prix vraiment intéressants sur de nombreux produits, bien que pour l'un d'entre eux les CD Archos vendus ne fonctionnaient pas pour la plupart, et il a fallu les rembourser, ce qui est normal. Le problème vient surtout des câblages et de la non-vérification des versions des logiciels. En fait, ils ont vendu des CD défectueux au prix de 200 FF, la honte ! Pourtant, certains en ont acheté !

Amiga Expo 95

Conclusion

Un salon qu'il ne fallait vraiment pas manquer de par les nombreuses affaires que l'on y trouvait. Le public est venu en masse surtout le samedi où il était très difficile de se déplacer entre les stands. Pour un premier salon depuis la renaissance de l'Amiga, on a pu voir que les gens faisaient bloc derrière leur machine et attendent beaucoup de la part d'Amiga Technologies.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]