Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 27 mai 2017 - 04:26  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'Adebog
(Article écrit par Kamel Biskri et extrait d'Amiga News - avril 1992)


Sur Amiga, les débogueurs dignes de ce nom ne sont pas nombreux. Adebog entre en scène après une version sur Atari ST. Il est dès lors, avec Monam du kit Devpack, le seul débogueur symbolique susceptible de vous aider dans la recherche et donc la correction de bogues.

Adebog est un outil visant surtout à aider le travail des programmeurs en assembleur, bien qu'étant capable de tracer n'importe quel exécutable. Nous n'essayerons pas de décrire ici toutes ses possibilités, seulement les particularités qui le rendent différent, notamment les "plus" par rapport à Monam.

Premier contact

La documentation sous forme de classeur est joliment présentée et bien fournie (145 pages en français). Elle est bien agencée et permet une recherche rapide de renseignements. En plus des fonctions commentées, le débutant se verra expliquer le matériel et les fonctions du 68000... en fait tout ce qu'il faut savoir pour profiter au maximum d'Adebog.

Adebog
Affichage départ

La disquette, quant à elle, contient le programme (en version française et anglaise) ainsi que les données nécessaires au fonctionnement du tout. Ces fichiers seront à recopier dans votre disquette système voire disque dur.

Après chargement

Ici, pas de fenêtres Intuition pour un affichage plus rapide et une gestion interne plus performante. A part cela, Adebog ressemble fortement à Monam. Les utilisateurs de celui-ci ne seront pas dépaysés car l'aspect est le même et les touches identiques avec toutefois des suppléments.

Adebog
Exemple de configuration

Les "plus" d'Adebog

Tout d'abord, il faut savoir qu'à l'opposé de Monam, les fenêtres d'Adebog peuvent être de tous types. Par exemple vous pouvez disposer de deux fenêtres de désassemblage, ce qui est fort utile car ainsi vous pouvez utiliser la fonction "Watch" qui vous permet, lorsque vous tracez une instruction BSR ou JSR, de visualiser la routine dans l'autre fenêtre et ainsi décider de tracer ou d'exécuter.

Vous avez un accès direct au bit du registre SR modifiable sur pression d'une touche ainsi que la possibilité d'inhiber ou non les minuteurs du CIA A et B.

Adebog
Exemple de label

Adebog est un débogueur symbolique, ce qui vous permet de tracer avec des labels à la place d'adresses. Par exemple "jsr $30000" par "jsr scroll", mais cela n'est pas tout. Adebog dispose de variables et notamment des "offset system" ainsi que ceux de ARP. Un "MOVE #$FFF,$DFF180" deviendra "MOVE #$FFF,COLOR00". Vous pouvez créer les variables que vous utilisez couramment et les sauver (REQ.Lib par exemple).

Adebog permet également de rajouter des routines, afin de personnaliser le débogueur. Les routines supplémentaires seront appelées par leur nom. Un exemple est fourni sur disquette (vous pouvez nous envoyer vos routines, par exemple ajout de gestion de lecture/écriture de secteurs).

Un plus encore : vous pouvez faire un "dir" si vous êtes perdu dans vos disquettes. Vous pouvez reloger Adebog ainsi que sa Copper et son écran si ceux-ci empiètent vos données lors d'utilisation non-système (pas alloc mem, traçage d'une démo qui décompacte à un endroit absolu).

Vous pouvez choisir la Copper, ainsi en mode trace. L'appui d'une touche permet de visualiser le travail fait sur l'écran. Pour ma part, j'étais sous Adebog puis je suis passé sur mon écran et j'ai contrôlé mon pointeur souris, tout ceci en superviseur sans système donc et sous interruption. Ça marche ! Qui peut en dire autant ? Au traçage d'une routine douteuse vous pouvez empiler les registres, l'exécuter et rendre le contexte pour éviter un conflit entre deux routines.

Adebog
Informations système

Une option pour les bidouilleurs permet de mettre en code source la mémoire pour récupérer une éventuelle routine. Le débogage par Minitel ou à l'aide d'un terminal est possible, mais il est conseillé de posséder un Minitel 2 (rapidité oblige !).

Option impressionnante : on trace la ROM comme de la vulgaire RAM avec point d'arrêt, et ceci avec labels (Cf. exemples de labels). Il est possible de modifier l'état des interruptions ainsi que le registre Intena ($dff09a) ce qui s'avère nécessaire lors du traçage de routines d'interruptions (exemple : Intena $C020 correspond dans Adebog à $20).

Adebog peut également être lancé par un "RUN Adebugf' et être utilisé comme débogueur résident. Il apparaîtra dès qu'une tâche plante, ou par une combinaison de touches sélectionnées par l'utilisateur, pour tracer la tâche "Ready".

Adebog
Liste des tâches

Lorsque vous tracez, une flèche indique la direction que va prendre l'instruction actuelle. Elle indique donc le sens de votre code (flux). En avant, en arrière ou sur la même ligne si le code n'est pas une instruction de changement de flux.

Adebog permet la création de macros (ceci permet d'éviter le travail répétitif).

Adebog gère la NMI (interruption non masquable niveau 7), ce qui permet de cliquer le programme lors de son exécution, ceci n'importe quand, même et surtout lorsque le système n'est plus en mode multitâche. On se retrouve sous Adebog avec le contexte (pc, sr, registres...). Vous pouvez intervenir lors d'un mauvais déroulement de programme n'entraînant pas d'erreurs d'exceptions (si une erreur interne $1F survient, c'est que vous avez cliqué Adebog).

Les "moins" d'Adebog

Le programme principal est énorme : 104 ko (Monam fait moins de 30 ko). On note aussi l'absence de requête de fichiers ce qui alourdit l'usage si votre programme se trouve au fin fond du disque dur.

Toutes les fonctions utilisent les touches, absence de menus ou de gadgets, ce qui demande un effort d'apprentissage assez long au début sauf pour les utilisateurs de Monam. En outre, Adebog est seulement un débogueur ce qui demande un assemblage préalable suivi d'une sauvegarde. Chargez enfin le programme à déboguer (ce travail est plus aisé avec Devpac qui forme un tout). On passe ainsi de l'éditeur au débogueur Monam très vite ce qui fait gagner du temps.

Adebog
Liste des symboles

Enfin, Adebog utilise le DOS, donc pas de sauvegarde quand cette structure est endommagée (des routines compatibles DOS existent en DP dans certains moniteurs comme BeerMonitor, à vous de les rajouter).

Remarque : des problèmes avec Adebog ont été rencontrés lors de l'utilisation de celui-ci sur un Amiga étendu à 2 Mo à la place de l'extension A501 et sur un A1000 avec une carte Spirit équipée de 1,5 Mo. Il s'agit d'un bogue qui sera corrigé rapidement par l'auteur (il peut être contourné en mettant SSP à une adresse <=$C80000).

Conclusion

Adebog est un très bon débogueur qui ira aussi bien au développeur qu'à l'apprenti programmeur, voire au bidouilleur malade. Il manque quelques fonctions mais on peut les ajouter soi-même et ainsi obtenir son débogueur personnalisé selon les besoins et les spécificités de chacun.

Adebog marche sur A500+ (cela n'est pas indiqué sur la documentation). La version actuelle ne fonctionne que sur 68000. Une version 68030 est attendue.

Nom : Adebog.
Développeurs : Arobace Éditions.
Genre : débogueur.
Date : 1991.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 590 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]